Anora Borra interview6

26. May, 2017

记:你是如何界定你的作品的?

J : Comment définiriez-vous, au bout du compte, votre peinture ?

博:我的作品很难归类,但不妨参照一些角度。有些人把我的作品当情色画,但我不认可我的作品是纯情色的。我更乐意把自己归为古典主义那一类,也就是说,我不喜欢把所有图景、所有与色彩和材质有关的东西都抽象化。我们其实是可以从中发现可以用色彩表意的某种方式。我属于现实主义吗?也不能这么界定。我没有把自己归于任何流派。总的来说,我偏爱那些难以归类的作品。然而,人类是热爱归类的,他们需要自我定位,这一点又不得不考虑到。我们受到周遭所有一切的影响。艺术家当然应该了解自己所处的时代,但他也必须有所超越。艺术家需要有意识地自我隔离。他需要疏离主流以便与世界形成另一种特殊联系。所以,我不知道该如何界定我的作品。也许在某些方面更接近古典主义,但又必须与学院派划清界线。古典主义和学院派不是一个概念。古典主义可以说是画家表达方式的某种持续风格,并且不随时代潮流而改变。

A.B : C’est difficilement classable mais j’ai mes références. Certaines personnes vont voir mes productions comme de la peinture érotique, mais je ne pense pas que cela soit purement érotique. Je m’inscris plutôt dans une certaine vision du classicisme, c’est-à-dire que je n’aime pas faire abstraction de tout ce qui est dessin, de tout ce qui a à voir avec la couleur, la matière. Après, on peut y trouver un côté expressionniste dans les couleurs. Le réalisme ? On ne peut pas dire non plus. Je ne m’inscris pas dans une école particulière. De toute façon, j’aime bien les peintres qui sont difficilement classables. Mais l’humain lui-même aime bien classer, il a besoin de s’y retouver, on ne peut pas non plus faire abstraction de cela. On est influencé par tout ce qu’il y a autour. L’artiste est quelqu’un qui bien sûr doit tenir compte de son époque mais qui doit aussi la transcender. L’artiste a besoin d’un certain état d’isolement. Il a besoin d’être à côté pour entrer dans un autre rapport aux choses. Donc je ne sais pas définir ma peinture. Peut-être dans une certaine lignée du classicisme mais que l’on doit différencier de l’académisme. Cela n’arien à voir. Le classicisme c’est s’inscrire dans la pérennité de la fonction de l’artiste qui témoigne, mais qui en même temps ne colle pas forcément à son époque.

记:在这个意义上,在你看来,现在艺术家在社会中处于什么地位?

J : Et à ce propos, quelle est actuellement, pour vous, la place de l’artiste dans la société ?

博:艺术家的社会地位……我认为毫无地位!也许我夸张了些,但我的确是这么想的。当然这取决于如何理解社会地位。很多人的从电视机了解世界上大部分事物的,而且每天还要上班工作。所以艺术常常是服务于社会精英的。实际上在所有文明中,艺术都与宣传有关。不要幻想我们所处的时代哲学昌明,探寻生存与过客的终极意义。当前的社会特征是消费,身体在消费,身体也成为消费对象。这是个玩世不恭的时代,人们越来越没有理念。艺术家正是抗拒这种社会潮流的力量,他们坚守与事物的某种内在关联。当然一些艺术博物馆仍然起着与体育馆类似的作用。这些社会机构常让我思考我们所处的时代是否存在一种“进化的极权”,其中人们在制造自由的幻象中找到内心平衡,而艺术家却沦为某种“设计”/宣传机器;表演性和视觉印象取代了对内在价值的探寻,获得更高的地位。所谓“当代艺术”,即便有不少的例外,已经沦为某种大杂烩装饰品。在“流行”的样式名下,把艺术降解为照猫画虎的“媚俗”作品,用以装点和提升消费社会。

值得警惕的是它鼓励艺术创作只注重形式,这种艺术根本不打算用内容的丰厚来获得地位。在这一点上,有些艺术家,特别是在美国,已接近危险边缘。然而社会很乐于消化这类作品,很可怕。自从上世纪70年代以来,权力机构终于意识到它的危险性,而改变现状的最佳方式就是全部收购。

A.B : La place de l’artiste dans la société…je pense qu’elle est à peu près nulle ! J’exagère peut-être un peu, mais je le crois quand même. Cela dépend de ce qu’on entend par la place dans la société. Les gens sont devant leurs écrans de télévision et c’est là que se passent la plupart des choses, enfin c’est là où ils sont la plupart du temps quand ils sont sortis du travail. L’art a souvent été une fonction mise au service d’une élite. Et dans toutes les civilisations l’art est souvent lié à la propagande. On n’est pas dans une époque éminemment philosophique qui chercherait éventuellement le sens d’une vie ou le sens d’un passage. A présent, on est plus dans une société qui dit consommer, où le corps consomme et devient un objet qu’on consomme. C’est une époque très cynique et les gens ont de moins en moins d’idéaux. L’artiste a une fonction de résistance, de gardien d’un certain rapport aux choses. Il reste, bien sûr, le musée dont la fonction ressemble un peu à celle du stade. Les sociétés dans lesquelles on vit me font penser à des sociétés totlitaires « évoluées », qui ont trouvé leur équilibre en donnant l’illusion de liberté, et où l’art devient une sorte de « design »-propagande ; la mise en scène et l’impression extèrieure prennent le dessus sur la recherche de la richesse intérieure. L’ « art contemporain », même s’il y a des exceptions notables, est devenu une sorte de fourre-tout décoratif. Il survalorise une société de consommation, d’avilissement en la scénarisant « kitsh » sous un formalisme « branché ». Il ne me paraît pas évident qu’il la critique plus qu’il ne la sert.

Le danger est que l’on aboutisse à un art purement formel, un art qui ne prêterait pas à conséquence au niveau du contenu. A côté de cela, il reste des artistes, aux Etats-Unis en particulier, qui se mettent en danger. Mais ce qui est terrible c’est la récupération, ces sociétés où tout est récupéré. Depuis les années 70, les pouvoirs ont compris que le meilleur moyen de contrecarrer les effets critiques c’était finalement de tout acheter.